Archives par étiquette : France

Communiqué : « Transports Peureux : une entreprise de plus en liquidation judiciaire dans le canton du Thillot »

camion peureux

Le 23 Février 2015,

Le 10 Février 2015, Jean-Jacques Peureux, le dirigeant des Transports Peureux au Thillot qui emploie 27 salariés, a décidé de demander la mise en liquidation judiciaire de sa société auprès du tribunal de commerce d’Épinal. Celle-ci avait été placée en redressement judiciaire le 18 Février 2014 suite à une succession d’exercices déficitaires.

C’est donc la fin d’une saga familiale qui a été fondée dans les années 1800 et qui a compté jusqu’à 35 employés qui s’annonce.

La raison de cette demande de mise en liquidation judiciaire serait la concurrence déloyale des pays de l’Est depuis 2009 selon le dirigeant qui travaille dans l’entreprise depuis 37 ans.

Seul le Front National dénonce depuis des années le dumping social que constitue la directive européenne de détachement des travailleurs qui permet une différence de coût pouvant aller de 30% à 50% entre un salarié français et un salarié étranger détaché travaillant en France.

Avec le Front National et les PME françaises exigeons le retrait définitif de la directive européenne sur le détachement.

Christophe Judas et Garance Cwiklinski

Candidats Front National aux Élections Départementales 2015 dans le canton du Thillot

Communiqué : Quand les Vosges invitent le Cheval de Troie Chinois à la table

made in china

Depuis plusieurs années, le Département des Vosges a pris l’initiative de conclure des accords avec diverses provinces et villes Chinoises.

En 2008, les Vosges s’associaient avec la province de Shandong ; en 2013 nous ouvrions même une antenne des Vosges avec la Région Pays de la Loire à Qingdao. La coopération s’articulant autour du bois, du tourisme et de l’éducation.

Contrairement aux élus départementaux UMPS et notamment le Président Poncelet, le Front National dénonce vigoureusement ce rapprochement et refuse de voir notre département bradé à ce Cheval de Troie Chinois.

Après la suppression des barrières douanières par l’Union Européenne avec la complicité de nos gouvernants qui entraîna la destruction de milliers d’emplois en France et notamment dans l’industrie textile, particulièrement présente dans les Vosges ; nos élus Vosgiens poursuivent cette fuite en avant.

Pire, par ces accords, ils participent au pillage de notre filière bois déjà durement touchée (export des grumes pour import de produits transformés mettant ainsi à mal nos industries de meubles ou nos scieries).

Nous ne doutons pas du plaisir qu’ont nos élus à se promener aux frais du contribuable dans l’Empire du Milieu. En revanche, nous sommes plus sceptiques quant à l’utilité réelle de ces accords si ce n’est sacrifier la France et les Vosges sur l’autel du capitalisme mondialisé qui consiste à faire fabriquer des produits par des esclaves pour les vendre à des chômeurs à l’autre bout de la planète.

Seuls Marine Le Pen et le Front National proposent une alternative crédible à la politique économique destructrice de nos dirigeants et de Bruxelles. Le retour à une monnaie nationale et la mise en place de protections intelligentes aux frontières sont le préalable au redémarrage de notre économie. De plus, nous engagerons une politique de réindustrialisation volontariste et un soutien accru aux PME/TPE afin de permettre à la France de retrouver son rang de véritable puissance économique.

10492061_499506340182964_3380850607033130609_n (1)

Jordan Grosse-Cruciani
Secrétaire Départemental du FN Vosges
Conseiller Municipal de Thaon-les-Vosges